Road King Special : Bagger d’usine !

Nous avons appris, il y a moins d’ une semaine les difficultés que connaissaient la firme de Milwaukee. Parmi les mesures pour relancer la Motor Compagny, son PDG, Matt Levatich annonçait le lancement de 50 nouveaux modèles en 5 ans.

road king special 107Il aura fallu moins d’une semaine à la firme de Milwaukee pour décocher sa toute première flèche ; son  nom : Road King Special.

Le Road King Special  va donc épauler les Road king Standard et Classic. Pour les vieux bikers, elle évoquera la Road King Custom qui avait fait une brève apparition dans la gamme HD au mitan des années 2000.

Ce nouveau Touring peut être qualifié de tout premier custom utilisant le Milwaukee Eight ; ici en version 107 cui soit 1745 cc.

Cette « Special » est donc un pont entre les pures motos de tourisme du constructeur US et les modèles nettement plus « olé-olé », traduisez « custom », que l’on retrouve dans les gammes Dyna et Softail. Ces dernières conservent en 2017 le « vieux » TC 103… En lire plus

Indian Sixty Vs Sportster 48 Comparatif

forty eight vs indian scout 60
L’Indian Scout et sa versions d’entrée de gamme Sixty (pour 60 cubic inches) se différencient principalement par leurs cylindrées qui passent de 1133 c à 999 cc et l’abandon de la boîte à 6 rapports sur la Scout contre une boîte 5 sur la Sixty.
Le châssis de ces deux motos, un mélange acier/aluminium reste rigoureusement identiques. La Scout « Classique » fait la part belle aux accessoires chromés (caches divers, guidon, logos, etc.) alors que la Sixty se contente d’éléments peints la plupart du temps en noir. La selle en cuir fauve est remplacée par un modèle recouvert de Skaï.
La qualité de fabrication de cette Indian reste tout de même bluffante avec une profondeur de peinture des pièces moteur et de carrosserie digne de motos autrement plus huppées. La qualité de finition est à l’avenant. Aucun fil ou durit ne dépasse ; c’est plutôt très bien pour une Indian soit disant « low cost ». En lire plus

Twin Cam 1440 : critiques et points faibles

dyna fxdx twin Cam 88Le TC 88 n’a pas là même aura auprès des bikers (à la mémoire un peu courte 🙂 ) que le 1340 Evolution.
l’ « Evo » était pourtant assemblé autour d’une paire de demi- carters moteur dont la fonderie était d’une qualité plus que… médiocre ; le summum étant la génération 90-95. N’oublions pas les fuites récurrentes des joints d’embases ou des supports de poussoirs maculant allègrement le bas des cylindres.
Le Twin Cam 88 embarque une lubrification et un refroidissement nettement plus performants que son prédécesseur. La distribution, au demeurant fort complexe, a été développée non pas pour encaisser une puissance accrue mais pour établir les bases d’un moteur moderne bridé par les contraintes environnementales comme limiter le bruit de la distribution dans le cas présent.

Le Twin Cam 1440 ou TC88 est un moteur jugé à juste titre comme étant « terne ».

En lire plus

Harley Davidson V-rod : C’est fini !

harley davidson V-RodPrésentée en 2001 et en vente l’année suivante, la Harley Davidson V-Rod tire sa révérence fin septembre.

Très officiellement, cette moto atypique dans la gamme HD prend sa retraite car elle ne répond pas aux normes Euro 4 qui entreront en vigueur au 1er janvier 2017.

Dans les faits, ce « vilain petit canard » raillé par une très grande partie de la «Planète biker », mélange improbable entre un dragster et un custom, n’a jamais réellement trouvé son public !

Harley davidson a pourtant soutenu à bout de bras la« boîte à eau» (dixit le milieu biker) en la déclinant en de très nombreuses versions (V-Rod Muscle, Night Road Special et la très européenne Street Road) et en allant jusqu’à faire passer la cylindrée du Twin baptisé «Revolution» de 1130 cc à 1250cc pour gratter un chouia de couple à bas et moyen régimes. Mais les chiffres sont cruels : En lire plus

Harley & The Davidsons.


La chaîne Discovery, a diffusé hier soir la première partie d’une mini série de fiction (et non un documentaire) en 3 épisodes sur les débuts de la Motor Compagny. Elle est intitulée « Harley and The Davidsons« . Le site de la chaîne propose tout un tas de petites vidéos de ce programme vraiment alléchant. Je ne saurais trop vous recommender de vous rendre sur le site de la chaîne.

On y découvre en cher et en os Walter et Arthur Davidson ainsi que Bill Davidson et tout un univers de pionniers de la mécanique à jamais disparu. La courte vidéo sur l’épisode appelé  « The Murder Drome » montre une scène totalement inédite à la TV comme au cinéma : des motos (des boardtrackers) s’affrontent en meute sur ces fameux anneaux en lattes de bois.  Les courses de Boardtracks furent rapidement interdites par les municipalités car trop de pilotes s’empalaient en chutant sur de véritables pieux en bois.

De nombreux personnages qui ont fait l’histoire de Harley Davidson sont bien présents. Parmi cette galerie de personnages, nous pouvons citer Georges Hendee ou otto Walter. George Hendee fut le fondateur d’Indian en 1901 ; la grande rivale de HD jusque dans les années 50. Otto Walker fut le plus grand pilote HD des années 1910-20. Il fut le tout premier pilote d’usine de la firme de Milwaukee. Parmi ses faits d’arme, il est le premier pilote à gagner une course à plus de 100 mph (160 km/h) de moyenne !

Histoire récente des big twins à 4 soupapes

4 soupapes harley milwaukee 2017

le coeur de la révolution ! Notez la taille des soupapes et du reste de la chambre; impressionnant !

Le Milwaukee Eight est un Big Twin « historique » car il se voit coiffé de deux culasses à 4 soupapes qui bouleversent totalement le haut moteur et en particulier son point névralgique : la chambre de combustion. La géométrie traditionnelle des chambres des divers Twin Cam était de type « hémisphérique » ou « Hemi » (en jargon de de la Motor City). Le Milwaukee 8  possède des chambres beaucoup plus plates qui font la part belle aux têtes de soupapes. Au final, la surface de la chambre de ce Big Twin « Euro 4 ready » est réduite de 50% par rapport au TC 103. En lire plus

Harley Davidson 2017 : Milwaukee Eight

4 soupapes harley milwaukee 2017

Le coeur de la révolution !

La Motor Compagny vient de dévoiler officiellement ses nouveautés pour le millésime 2017 et c’est au « rayon » des Touring que  cela se passe.

En effet, les grandes voyageuses du 3700 de l’Avenue Juneaux seront bien équipées, comme nous l’avons écrit, d’un tout nouveau V-Twin baptisé  « Milwaukee Eight » ( du nom du siège historique du constructeur et « 8 » pour les deux culasses à 4 soupapes qui coiffent ce tout nouveau bicylindre).
moteur est décliné en deux cylindrées : 107 ci (1746cc) et 114 ci  (1870 cc) pour les modèles CVO (Custom Vehicle Operations). En lire plus

Page suivante »

  • Archives

  • Blogroll