Moto Magazine : Aux kiosques Motards !

Je viens d’apprendre qu’en ce début d’année 2017, 13 salariés des éditions Moto Magazine (journalistes et administratifs) ont perdu leur emploi car le journal ne génère pas assez de revenu au niveau des ventes en kiosque.

Rappelons que Moto magazine est le seul organe d’information , aussi bien papier qu’internet, qui traite mois après mois de la défense des motards.

Ainsi, Moto magazine est monté mainte et mainte fois au combat contre le contrôle technique des deux roues motorisés. La disparition de Moto Magazine serait aussi un coup dur porté à la cohésion des motards car ce journal relaye de manière exhaustive et à grande échelle les mobilisations orchestrées par la FFMC.

Ce serait aussi la perte d’un média grand public tout acquis à notre cause.

Enfin Moto Magazine est le seul titre où l’on trouve des comparatifs dignes de ce nom sur l’équipement motard ou sur les consommables des motos.

Certes, Moto Magazine est beaucoup moins « glamour » que la plupart des mensuels ou sites internets où l’on se paluche sur la dernière nouveauté, la moto la plus « bling-bling » du mois ou sur les derniers chevaux grattés par rapport au même modèle du millésime précédent.

Certes, ces canards et sites font rêver leur lectorat (et dieu seul sait que le rêve est utile ses temps ci !) mais Moto Magazine agit dans le réel et pour le futur de la Motardie !

Pascal Girardin, un des journalistes qui a fait partie de la charrette de janvier, a fait un calcul très simple : Si 500 000 motards (dignes de ce nom) sur plus de deux millions d’utilisateurs de deux roues à moteur achètent une SEULE fois par an le mag’ ou un hors série à 4,90 €, le titre sera sauvé et les journalistes pourront être réembauchés.

Petit plus, le journal pourra même se passer totalement de publicité, ce qui le rendra encore plus indépendant !

Donc, l’avenir de Moto Magazine est entre vos mains ! Ne le laissez pas crever !!!

La moto, c’est cool !

moto-cool-01_800L’assureur AMV (ex Assurance Moto Verte) a dévoilé un sondage effectué auprès de 1000 français âgés de 18 à 64 ans représentatifs de la population française sur l’image des deux roues dans l’Hexagone.

Il semble que l’ère des Mad Max, des «Princes Noirs» et autres « guerriers de la route» juchés sur des quatre pattes en mode « Devil  full barouf », qui étaient quasiment la norme sur nos routes dans les années 80-90, fassent définitivement partie de l’histoire !!!

La moto, en 2015, est perçue par plus de 80% du panel de personnes interrogées comme étant synonyme de valeurs positives comme « La Liberté » et « L’Aventure ». Les sondés ajoutent qu’elle véhicule du « Rêve » et du « Plaisir ». En lire plus

Femme & Motarde ( le mag)

femme-et-motarde-magazine-presseC’est toujours une bonne nouvelle que d’apprendre qu’un nouveau canard arrive en kiosque. Cela montre que le petit monde de notre passion commune, la moto, est dynamique !

On connaissait les magasines dédiés à une marque de moto, à la personnalisation, aux voyages, aux sports moto sous toutes ses formes et que sais-je encore d’autres.

Femme & Motarde est donc comme son nom l’indique le tout premier magazine s’adressant exclusivement  à ces dames ! En lire plus

Livre : Je veux une Harley Tome 4

Le tomelivre BD je veux une harley 4 de la bande dessinée « Je veux une Harley »débarque pour les fêtes aux éditions Dargaud.

Ce livre sera en pré-vente sur le site de Moto Magazine à partir du 6 novembre. Vous pouvez dès maintenant le réserver sur ce dernier site.

Cet opus intitulé « Harleyluya » est toujours l’œuvre de Marc Cuadrado et Frank Margerin et s’éloigne quelques peu de l’univers « Harley Corporate » avec les premiers tours de roues sur le V-Twin de Milwuakee, le voyage aux USA sur la route  66 et la créations du club de bikers.

On nous promet une BD  plus proche de l’univers de la Custom kulture californienne et des hipsters bikers avec un trip en Oural (oui, le clone de BMW russe) pour aller visiter le frère de Marc, devenu baba-cool et tant qu’on y est …shaman; what else !!!

Enzo Le Mécano : la relève est bien la !

En vagabondant sur Youtube, j’ai découvert le premier épisode des vidéos de « Enzo Le Mécano« . Et cette vidéo du jeune mécano confirme bien la maxime de Corneille : « Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années. »

Enzo nous narre l’émergence du  « The Summer Of Love » dans le 7ème art  qui donna naissance à la nouvelle vague en Europe et au New Hollywood en Californie. Des caméras moins « ampoulées » et un scénario moins rigide, ça ne vous rappelle rien, mais oui bien sur, c’est Easy Rider !

En lire plus

Beckham en selle pour Belstaff

david_beckham_belstaff_peter_lindbergh_800_02La marque britannique Belstaff, intimement liée à la pratique de la moto, est gérée depuis l’Italie et est bien connue des roule toujours. Ce fabricant, de vêtements en coton huilé, a sous contrat David Beckham.
Le footballeur à la belle gueule et dont on connait le goût pour la moto, a joué le mannequin pour la collection 2014 en réalisant dans la campagne anglaise un shooting » pour le photographe Peter Lindbergh. Il reste sous contrat avec Belstaff et réalise même certaines créations destinées à nous autres les motards « purs et durs ».

Belfast fait monter le buzz depuis quelques jour sur la toile en diffusant le teaser de ce court métrage

dont Liv Tyler (la fille du leader d’Aerosmith Steven Tyler et accessoirement actrice) est productrice exclusive. En lire plus

Monde Biker en deuil : RIP Coyote

coyote-BDJ’ai appris ce matin la disparition prématurée de Coyote. Je pense, qu’il n’est pas nécessaire de rappeler, qu’il est l’auteur des BD à succès «Litteul Kevin» et « Mammouth et Piston». Certains font très bien son éloge funèbre « quasi chirurgical» dans la presse « généraliste ».je vais vous parler de lui à travers les souvenirs que sa mort réveille en moi.

Nous sommes dans le début des années 90…mes débuts en Harley Davidson.
Les dessins de « Mammouth et Piston » donnaient du relief et de la couleur à des publications spécialisées bien tristes tant au niveau du contenu que de la mise en page ; l’impression numérique était encore de la science fiction.
Toujours à cette époque, les canards biker ne duraient pas plus longtemps que des feuilles des arbres en automne. Ces aventures « journalistiques » s’appelaient « Hot Cycles », « US Cycles », « Biker for Ever » et enfin « Freeway ».
Nous autres, fans de Harley, attendions avec impatience chaque nouveau numéro de ces mag’. Il n’y avait que ça pour s’informer à l’époque !
Les couvertures signées « Coyote » aidaient grandement à faire passer la « douloureuse, soit 30 francs.
La courte BD signée Coyote, il faut le reconnaître car il y a prescription, était la plupart du temps bien meilleure que le reste du canard. !!!
De plus, «Le Coyote » donnait à ces canards un style bien de chez nous, rabelaisien dirions-nous, à des années lumières de la presse US. En lire plus

Page suivante »

  • Archives

  • Blogroll