Milwaukee Eight

Milwaukee 107 V Twin2017 devrait être une grande année pour Harley Davidson, une de celles dont on se souvient comme 1936 avec le Knucklehead, 1984 et l’Evolution ou 1998 et son Twin Cam premier du nom.

Il semble que la Motor Co présentera fin aout lors de sa traditionnelle convention annuelle des dealeurs un tout nouveau Big Twin.

Comprenez par là, une motorisation majeure qui devrait équiper à court terme toute la flotte des Harley Davidson de forte cylindrée. Le nom de guerre de ce futur bicylindre est acté depuis 2014 avec un dépôt de brevet : Ce sera « Milwaukee Eight ».

Ce Big Twin, somme toute assez classique extérieurement, possèderait une cylindrée de 107 ci ou 1753 cc.

Le Milwaukee Eight devrait garder un refroidissement à air (à confirmer ?) et une distribution culbutée comme l’atteste l’une des deux photos qui ont fuitées  sur le net. Teasing ???

Toujours « en mode déduction » à partir de ces deux clichés, il semble que les couvres culasses plutôt graciles n’accueillent pas d’arbres à cames.  Ces derniers au nombre inconnu (2 comme sur le TC 103 actuels ou pourquoi pas 4) demeuraient dans un carter de distribution boulonné au moteur. La distribution resterait donc « classiquement » culbutée comme l’atteste l’une deux deux photos « volées » montrant une partie de ce qui ressemble fort à un cache tige de culbuteur arrière.

La distribution culbutée est un peu milwaukee107 HDl’ADN de la firme de Milwaukee même si une distribution à arbres à cames en tête est nettement plus efficiente. N’oublions pas que les culbuteurs participent grandement au look si particulier des Big Twin sortis de l’Avenue Juneaux et fait donc vendre…

La grande nouveauté est l’abandon des culasses à 2 soupapes par cylindre (une constante chez Harley Davidson depuis 1911 sur les V-Twin à 45°) au profil d’une distribution à 4 soupapes par cylindre d’où le nom de « eight » ( « huit » en anglais).

Nul doute qu’avec une pareille greffe assortie d’autres « goodies » non encore dévoilés, le Milwaukee Eight devrait être le V-Twin à 45° le plus puissant de série jamais sorti des chaînes de l’usine américaine ! Il faut dire que la concurrence devient de plus en plus importante avec Indian et Victory aux States mais aussi en Europe avec la gamme  » Tour » de BMW. Aujourd’hui même,  Moto Guzzi a quelque peu volé la vedette à ces 2 clichés « volés » en présentant la MGX-21, véritable alternative à la Street Glide.

Nous devrions voir ce moteur en premier lieu sur les motos de la gamme Touring 2017.

Cette révolution technique, chez le plus conservateur des constructeurs de moto, répond à deux nécessités contradictoires : S’adapter encore et toujours à des normes environnementales de plus en plus drastiques qui étouffent les moteurs et conserver malgré tout un moteur bien coupleux avec « une puissance suffisante » comme l’on dit chez Rolls Royce. Le Milwaukee Eight devrait répondre à toutes ses attentes. Une version CVO, encore plus extrême, semble « être dans les tuyaux » avec, cette fois ci, une cylindrée portée à 117 ci…

Commentaires

Une Réponse à “Milwaukee Eight”
  1. Raph dit :

    En espérant le caractère si particulier du moteur Harley soit conservé. « L’évolution dans la continuité » en somme! Comme d’hab quoi. On se souvient du passage à l’injection qui a fait hurler les plus conservateurs, puis on si est fait.

Exprimez-vous !

Laissez un commentaire...
Si vous désirez accompagner votre commentaire d'un avatar, créez le grace à : GRAVATAR

  • Archives

  • Blogroll